London-Middlesex

Le Projet ontarien de dépistage de la violence faite aux femmes fut d’abord mis à l’essai dans London-Middlesex en 2002-2003 grâce à une subvention de la Fondation Trillium de l’Ontario qui finança le projet pilote et l’évaluation de la mise sur pied du Protocole de dépistage régulier, universel et complet, en collaboration avec les secteurs de santé mentale et toxicomanie dans le canton de London et Middlesex. Les résultats de l’essai furent jugés extrêmement positifs et le projet entraîna des changements systémiques permanents qui améliorèrent la prestation des services aux femmes victimes de violence ayant des problèmes de santé mentale et/ou de toxicomanie. En raison du succès obtenu dans London-Middlesex, plusieurs des agences impliquées ont continué à promouvoir ce travail et font maintenant partie du Comité directeur provincial.

Le manuel du projet pilote, Implementing a Woman Abuse Screening Protocol: Facilitating Connections between Mental Health, Addictions and Woman Abuse (2007, PDF, 134 pages, 2.5 MB), conclut que l’utilisation du dépistage de la violence faite aux femmes/l’agression sexuelle/les traumatismes et l’offre de services sensibles à ces questions ont atteint les objectifs suivants:

Pour les femmes qui utilisent les services:

  • Meilleur accès aux services qui offrent du soutien et du counseling adéquats pour les problèmes de violence faite aux femmes/agression sexuelle/traumatismes liés à la violence.
  • Meilleur soutien de la part des travailleurs qui œuvrent présentement en santé mentale et toxicomanie.

Pour le personnel:

  • Meilleure détection des femmes qui ont été victimes de violence/d’agression sexuelle ou qui vivent une expérience de violence présentement.
  • Meilleure identification des problèmes de violence faite aux femmes, d’agression sexuelle et de traumatismes de même que leur impact sur la santé.
  • Meilleure compréhension des liens entre les services pour femmes victimes de violence/d’agression sexuelle/de traumatismes et les problèmes de santé mentale et de toxicomanie.
  • Des compétences plus efficaces pour soutenir et répondre aux besoins des femmes violentées qui utilisent leurs services.

Le facteur qui a le plus influé sur le succès de ce projet a été l’existence de liens mutuels durables de longue date qui se sont resserrés et continuent d’être cultivés.

Pour plus d’information sur la région de London-MIddlesex, cliquez sur  l’un des liens à droite.